Allez donc, de toutes les nations faites des disciples

3 décembre 2016

La paroisse saint Agricol vous invite à vivre des moments de réflexion et partage autour de « L’Evangile de la joie ».

Pour approfondir les fondements de la mission que tout baptisé est appelé à vivre et nourrir l’élan d’annoncer l’Evangile à tous les hommes propre aux disciples du Christ.

Nous ferons cette lecture à la suite de Vatican II, qui affirme que l’origine et le but de la mission se trouve dans l’amour éternel de la Très Sainte Trinité : « De par sa nature, l’Église, durant son pèlerinage sur terre, est missionnaire, puisqu’elle-même tire son origine de la mission du Fils et de la mission du Saint-Esprit, selon le dessein de Dieu le Père  » (AG 2). Et comme Jean-Paul II l’a aussi affirmé : "Le but dernier de la mission n’est autre que de faire participer les hommes à la communion qui existe entre le Père et le Fils dans leur Esprit d’amour" (cf. Jean-Paul II, RM 23).

Dans cet esprit, le pape François écrit au début de cette lettre qu’il veut s’adresser «  aux fidèles chrétiens, pour les inviter à une nouvelle étape évangélisatrice marquée par cette joie et indiquer des voies pour la marche de l’Eglise dans les prochaines années  ». Il s’agit d’un appel vibrant à tous les baptisés afin que, avec une ferveur et un dynamisme nouveaux, ils portent à leurs prochains l’amour de Jésus dans un « état permanent de mission », en évitant le grand risque du monde d’aujourd’hui, celui de tomber dans une tristesse individualiste.

****

Intervenants : P. Paco Esplugues, Isabel Velasco-Z, Cristina Sosa